Instagram de Maman Tortue

Retrouvez-nous sur Instagram !

0
Family

Où te caches-tu Marcel Béliveau ?

19 novembre 2017

 

A un futur papa récidiviste qui se demandait l’autre jour à quoi ressemblait une vie avec deux jeunes enfants – dont un bébé tout neuf – , j’ai fait intérieurement ma réponse préférée du moment :

 

« À une caméra cachée, mon pote … »

 

Mais oui. C’est la comparaison la moins effrayante qui j’ai trouvée, qui pourrait même laisser à penser qu’on se marre bien.

Ce qui n’est d’ailleurs pas faux : vu de l’extérieur, elles sont certainement d’un comique de haut niveau, toutes ces catastrophes qui arrivent toujours simultanément, juste quand on n’a pas le temps, juste quand on n’a pas assez de bras, juste quand c’est JUSTE pas le moment.

Quelle autre explication qu’une caméra cachée ?

Ainsi donc, depuis quelque temps chez les Tortue, il y a «Surprise sur prise !» au programme presque tous les soirs.

En access prime time évidemment, entre 17h et 19h30, et de préférence en l’absence de Papa Tortue qui à cette heure-là est encore réfugié au travail à la Grosse Boîte.

Marcel Béliveau lui-même, qui pourtant était bien tordu de la moustache, n’aurait certainement pas pu inventer les sketches du quotidien d’une jeune multipare. Qui vous laissent, comme ses célèbres « victimes » de l’époque, moitié incrédule, moitié au bout du rouleau, ne sachant pas trop s’il faut rire, pleurer ou s’enfuir

Oui, jeune, malgré ses références télévisuelles légèrement datées. Maman Tortue n’était presque même pas née dans les années 90 quand elle regardait cette émission

 

Le Bingo Relou

Pour vous faire une petite idée, comme ce merveilleux programme n’existe plus (et qu’il n’y a pas de caméras de surveillance chez nous, quel dommage …), jouons si vous le voulez bien à un petit jeu qui décline le concept.

Pour commencer, choisissez une case dans chacune des colonnes. Oui, les QUATRE, c’est très important.

Ensuite, au choix : faites semblant de ne rien entendre, tirez au sort celui qui sera sauvé / servi le premier, reprenez un petit Lexomil ou quittez le pays (jusqu’à ce qu’ils soient couchés).

Quand il n’y a plus de cases, rejouez dans un ordre différent. Non, on ne peut pas passer son tour.

 

Mini Tortue Petit Tortue Le Chat Facteur additionnel relou
A subitement très très très très faim, n’a jamais eu aussi faim de sa courte existence et le manifeste bruyamment Reproduit sa leçon de natation dans la baignoire (option plongeon). Écope car il y a trop de mousse Vomit sur le tapis La casserole déborde et les pâtes dinosaures commencent à coller au fond
Régurgite dans tes cheveux Veut encore un yaourt au sucre TOUT DE SUITE A subitement très très très très faim, n’a jamais eu aussi faim de sa déjà longue existence et le manifeste bruyamment Le gars de chez DHL attend que tu fasses un chèques pour les droits de douane, mais tu n’as que la main gauche de dispo, et encore, pas en entier
Marine dans une couche à débordement « Regarde maman, regarde maman, regarde maman, regarde maman, vieeeeeens maman » Est enfermé dehors et veut rentrer Tout le monde est enfin attaché dans la voiture, mais tes clés sont restées sur la porte quatre étages plus haut
A roulé sur le côté. Est en mauvaise posture, enfouie dans les coussins du canapé A renversé le pot et son contenu sur le parquet. Marche dedans. Étale en voulant nettoyer Est enfermé dedans et veut sortir Il n’y a plus de couches dans le panier à couches

Morale de l’histoire :

«Surprise sur prise !», quand les ficelles étaient vraiment trop grosses que ça n’en devenait plus crédible, au moins on pouvait zapper.
Là, non.
Parce que TOUT EST VRAI …

 

Ça suffit maintenant les blagues, Marcel !

  • Commenter
    D'WETTELSEMER SCHILDKROTT
    26 novembre 2017 at 20 h 04 min

    Donc, OUI, mieux vaut en rire ! Sinon…
    Et dire que ce n’est que le début, au risque de vous effrayer, mais je crois que vous l’avez déjà compris et peut-être, êtes vous loin de la réalité et je ne parle même pas de l’adolescence, du scooter, des copains et des copines… Mais ils sont siiiiiii mignons… quand ils dorment 😉

Commenter