Instagram de Maman Tortue

Retrouvez-nous sur Instagram !

0
Coup de plage

Carte postale de l’Ile des Pins (1/2)

21 mars 2016
piscine3_opt

La piscine naturelle de la baie d’Oro

 

Vous savez à quoi ressemble le paradis ?

Moi non plus.

Mais voici  l’île qui en serait la plus proche, si l’on en croit son surnom. L’Ile des Pins, Kwênyii en langue kanak (francisé en Kunié), est accessible en 2h30 de bateau, ou seulement 20 minutes d’avion de Nouméa. Malgré la proximité, le dépaysement est total.

Kunié offre à ses visiteurs des sites spectaculaires, à la beauté sauvage, remarquablement préservés. Hors les jours d’escale de paquebots australiens, vous ne croiserez pas grand monde. Le dernier vrai luxe du touriste…

 

Car même si l’île est l’un des lieux les plus visités de l’archipel, aucune baraque à frites, pas de vendeurs de souvenirs pour gâter le paysage.
Parfois, un restaurant d’hôtel est niché dans la végétation, un snack qui sert de la langouste attend les visiteurs un peu plus loin. Mais ça ne se voit pas. C’est aussi pour ça que c’est si beau …

 

Sauvage et préservée

L’explication, elle est à chercher encore une fois du côté de la coutume, le code qui régit la société kanak.
92% des terrains de l’Ile des Pins sont des terres coutumières, « inaliénables, incessibles, incommutables et insaisissables » selon la loi organique du 19 mars 1999.

Ce sont des lieux peuplés des esprits des ancêtres qui vous accueillent.
Essayez donc dans ces conditions d’installer un stand de crêpes sur la plage, fût-elle l’une des plus belles du monde …

 

« Je ne fais que passer … »

L’île des Pins doit son nom à James Cook, qui l’a découverte pour le monde occidental en 1774, mais qui n’a fait que la longer, sans s’y aventurer. L’histoire raconte qu’il aurait confondu les majestueux pins colonnaires avec les mats d’une armada hostile, quand ses compagnons d’aventure y voyaient, eux, d’inquiétants stalagmites géants.

On peut être donc être un grand explorateur et passer à côté de merveilles …

 

Et soudain, une piscine …

L’un des sites les plus renommés de l’île est la piscine naturelle de la baie d’Oro. On y arrive à pied par un bras de mer après une vingtaine de minutes de marche dans l’eau ou sur un sentier cahoteux. Elle se mérite.
Un bassin aux eaux cristallines vous attend après le dernier virage.

Et vous cueille, vraiment…

 

pisicne4_opt

C’est par là …

 

piscine_opt

… juste au bout du chemin

 

piscine2_opt

Deux gros poissons parmi les milliers de petits

 

piscine6_opt

 

piscineune_opt

 

 

Mélange de cultures à la baie de Saint Maurice

 

stmaurice_opt

 

A quelques kilomètre au sud (pas beaucoup, l’île mesure 14 kilomètres sur 18), un peu à l’écart de l’unique village de Vao, la baie de Saint Maurice est un bel exemple de la dualité culturelle de la Nouvelle-Calédonie.

La statue de Saint Maurice, érigée en mémoire des deux missionnaires maristes qui ont célébré la première messe chrétienne sur l’île le 15 août 1848 est protégée par une palissade de totems sculptés, représentions d’esprits ancestraux.

Ou quand les croyances traditionnelles tribales communient avec la foi chrétienne.

L’archipel n’est pas à un paradoxe près …

 

saintmaurice5_opt

 

stmaurice3_opt

 

stmaurice4_opt

Les grands esprits se rencontrent

 

 

Lire aussi :

  • Mamandine
    22 mars 2016 at 2 h 38 min

    C’est magnifique…
    Bébé tortue a voulu ramener un esprit tribal à la maison ??

    Profitez à fond les tortues !!

    • Maman Tortue
      22 mars 2016 at 20 h 32 min

      Bébé Tortue ramène TOUT ce qu’il peut à la maison. De préférence cailloux et terre (pour son chantier personnel)…

  • Mamandine
    22 mars 2016 at 21 h 12 min

    Mouahah trop fort ce bébé tortue en plus il pensés au sport pour papa et maman… Plus besoin d’altére quelques cailloux et un bout de bois et le tour est joué ???

    Bon j’en connais une autre qui veille à ce que maman fasse du sport 3kg7 dans l’écharpe ça muscle ?

    • Maman Tortue
      23 mars 2016 at 7 h 37 min

      C’est qu’un échauffement, t’as pas fini, l’écharpe ça marche jusqu’à 14 kilos !! On a regretté de ne pas avoir pris la PESN à l’île des Pins, maintenant Papa Tortue a un bras plus gros que l’autre, à force de porter qui tu sais …

  • MAMAN
    23 mars 2016 at 0 h 29 min

    Magnifique ce paradis, profitez bien de ces paysages magnifiques ! Ils resteront gravés dans votre mémoire. Les couleurs sont si naturelles.

    • Maman Tortue
      23 mars 2016 at 7 h 42 min

      Couleurs garanties 100% sans retouches !

  • D'Wettelsemer Schildkrott
    23 mars 2016 at 21 h 06 min

    Ah ! Ca fait rêver, même si nous n’étions pas vraiment à plaindre cette semaine !
    Mais au Cap vert, le vent peut rendre fou ! C’est l’île des tortues, mais on nous a dit que c’est pas la saison, c’est la saison des baleines : parfait, nous étions à la bonne place 😉 . Bon il va falloir se réhabituer à la vraie vie, plus de bar, ni de beau serveurs venant nous servir d’une démarche chaloupée et tout sourire ;-(
    La vraie vie quoi !!!

  • D'Wettelsemer Schildkrott
    26 mars 2016 at 19 h 19 min

    Questions : Y a-t-il des lapins de Pâques en Nouvelle Calédonie, qui apportent des oeufs en chocolat aux petits enfants ? Les nids sont-ils creusés dans le sable comme pour les tortues ?

  • les escargots suisses
    3 avril 2016 at 19 h 39 min

    Ces beaux paysages me font rêver,je voyage en pensées avec vous. Profitez bien de tout. Les commentaires me rappellent le temps passé si loin et pourtant toujours présent.
    Jocelyne chaque fois que je passe dans mon corridor, la petite alsacienne que tu m’avais peinte sur une tuile me souri.