Instagram de Maman Tortue

Retrouvez-nous sur Instagram !

0
Vie d'ici

La maison Tortue depuis l’avion

27 mars 2016

Processed with Rookie Cam

 

 

Sur la terrasse, nous sommes aux premières loges pour voir passer les avions d’Air Calédonie qui assurent les liaisons intérieures depuis l’aérodrome de Magenta, un peu plus haut sur la côte est de la ville.

C’est toujours un grand moment pour Bébé Tortue, très amateur de moyens de transports (et aussi de camions poubelles, bien que nous ne soyons jamais montés dedans), dont la cuillère de coquillettes suspend son vol à chaque passage aérien.

Normal qu’une fois dans l’avion à notre tour (vous ai-je dit que nous sommes allés à l’Ile des Pins récemment ?) nous ayons une vue plongeante sur notre quartier,  juste le temps de prendre une photo.

L’occasion de vous faire visiter l’extrémité sud de Nouméa où nous vivons en quelques petits numéros…

 

 

1 – La baie des Pétroles

C’est chez nous. Juste en bas, la promenade Pierre Vernier déroule une piste cyclable et un chemin de promenade de 4 kilomètres le long de l’océan, sous les cocotiers.

C’est un haut-lieu sportif de la ville, fréquenté tout au long de la journée (mais surtout le matin et le soir) par des flopées de joggeurs, marcheurs, cyclistes. Un mélange sans complexes. Mêmes les mémés à chien-chien ont des baskets fluo. Et même avec une robe mission.
Il y a des enfants qui apprennent à faire du vélo, des copines qui papotent en marchant un peu vite mais pas trop non plus, et de vrais sportifs qui transpirent sur les appareils de muscu qui viennent d’être installés.

On aura l’occasion d’y revenir, car les Tortue aussi sont des adeptes de la promenade Vernier. C’est contagieux …

 

velo_opt

On promène le vélo

 

2 – Le parc naturel du Ouen Toro

 

 

A l’extrémité sud de la presqu’île, une petite montagne dans la ville, l’une des dernières parcelles de forêt sèche de Nouméa.

Le Ouen Toro culmine à 128 mètres, suffisant pour que des parapentistes en fassent chaque jour leur terrain de jeu. Depuis le sommet, la vue sur les baies et les îlots est évidemment à tomber. Le coucher de soleil aussi.

Aux piétons, le Ouen Toro offre une multitude de sentiers balisés accessibles depuis la promenade Vernier justement, qui viennent corser un peu une balade sportive.
On peut aussi choisir des chemins faciles si on est accompagné d’un nain charmant bambin qui marche. Ce qui n’est pas notre cas car Bébé Tortue ne daigne se promener qu’en tricycle.

Qu’il faut pousser, alors merci bien…

 

3 – L’Anse Vata

De l’autre côté du Ouen Toro, une baie exposée aux vents dominants qui fait le bonheur des kite-surfers et des véliplanchistes. Malgré les hôtels et les boutiques chics pour japonaises en lune de miel, la baie n’est pas entièrement abandonnée aux touristes, elle est aussi très courue par les familles kanaks pour les pique-niques du dimanche.

 

 

4 – L’Ile aux Canards

Ce petit confetti que l’on voit à peine sur la photo en n°4 (et que l’on devine sur celle ci-dessus). On vous en a déjà parlé, allez donc y faire un tour …

 

5 – La baie des Citrons

Dites « la Bédé » pour faire habitué. Ou « baie des Citrâns » avec l’accent local. Et ne vous attendez pas à y trouver des citronniers. Il y en aurait eu il y a fort longtemps, dans les années 1900, et c’est peut-être comme ça qu’est né le nom de la baie.
Mais il y a une autre légende, qui m’amuse plus. Celle de six très gros arbres qui poussaient le long de la plage. Six-troncs, quoi… Bref.

C’est une baie à deux facettes. Le jour, c’est un endroit très familial, agréable pour se baigner ou manger une glace. Le soir, c’est saturday night fever toute la semaine dans la ribambelle de boîtes et de bars de nuit.

Mais ça, les Tortue ne peuvent pas vous le raconter. C’est pas qu’ils ont passé l’âge, non, c’est que maintenant, ils ont un nain.

C’est aussi la fête mais pas pareil…

 

baiedescitrons_opt

Merci à Papa Tortue, auteur de cette photo. Sinon, c’est qui la fille en bikini ?

 

Bonus : encore du bleu

Mais revenons à nos avions. Ou plutôt à notre vol Magenta – Ile des Pins. Il ne dure qu’une vingtaine de minutes, et c’est presque dommage tant le paysage est spectaculaire.
Après avoir survolé Nouméa, puis les terres rouges du grand sud, il ne faut plus attendre longtemps avant d’en prendre une nouvelle fois plein les yeux …

Allez, vous reprendrez bien un peu de lagon ?

 

lag1_opt

 

lag2_opt

 

lag3_opt

 

avion_opt

20 minutes de vol, c’est trop court pour Bébé Tortue

  • Commenter
    Mamandine
    27 mars 2016 at 22 h 49 min

    Joli quartier il y en as pour tout les goûts…
    Mais bébé tortue pense aux abdo de sa maman pour faire de la concurrence à la fille en bikini, encore bravo à papa tortue pour le quadrage ??.

    Ça fait rêver ces paysages avec notre crachin dégueu dehors Pâques quoi…
    Bisous

    • Commenter
      Maman Tortue
      28 mars 2016 at 8 h 35 min

      Alors ici Pâques c’était pas du crachin c’était le DELUGE ! Ce matin la promenade Vernier est innondée, qui est-ce qui va devoir pousser le tricycle dans la flotte ?

      • Commenter
        Mamandine
        28 mars 2016 at 22 h 06 min

        Vas peux être falloir investir dans une barque… C’est moins lourd à pousser avec la diminution des frottements…
        J’espère que c’est juste la promenade qui vas être inondé et que les tortue n’auront pas les pieds dans l’eau…
        Tient il y a aussi un Vernier pas très loin de chez nous mais la vue est plutôt sur… l’aéroport…

  • Commenter
    D'Wettelsemer Schildkrott
    27 mars 2016 at 23 h 25 min

    Soupir ! Super la vue !!!

    Mais qu’est ce qu’ils ont donc les petits garçons avec les camions poubelles ?
    « Autrefois », nous on y avait droit 2 fois par semaine ! Jusqu’à ce qu’on ait voulu se débarrasser des biberons (y’a un âge tout de même !) : là on a fait porter le chapeau au camion poubelle qui les a pris par « inadvertance », du coup, il paraissait moins sympa. Méchants 😉

    • Commenter
      Maman Tortue
      28 mars 2016 at 8 h 52 min

      Alors ça c’est moche …
      En ce moment des ouvriers nous font un mur anti-cyclone devant l’immeuble, sympa. Dès qu’il y a la bétonneuse et son bras articulé (mais oui) c’est l’extase pendant de longues minutes… Je crois que ça surpasse même le bus à deux étages.

      • Commenter
        Mamandine
        28 mars 2016 at 22 h 04 min

        C’est bien ça donne du temps à maman tortue pour faire autre chose tu devrais les nourrir ces ouvriers qu’ils restent plus longtemps faire des travaux et occuper bébé tortue ??

        • Commenter
          Maman Tortue
          29 mars 2016 at 7 h 47 min

          T’inquiète, ils vont pas vite … 😉

Commenter