Instagram de Maman Tortue

Retrouvez-nous sur Instagram !

0
Vie d'ici

Plaisir d’envoyer, joie de recevoir (un colis de Frônce)

5 avril 2016
colis3

Un paquet si précieux

 

Le jour où nous avons réceptionné nos cartons de déménagement, j’ai fait une grosse boulette.

L’émotion, l’excitation. La joie de retrouver nos affaires…
Et aussi l’impatience de pouvoir enfin faire un vrai bon coup de ménage dans cet appartement dont l’état de propreté laissait vraiment à désirer quand nous sommes arrivés, alors imaginez deux mois après, avec chat poilu, enfant sableux de la plage, déménageurs wallisiens et juste une serpillère pour limiter les dégâts…

Bref, j’ai fait une boulette.
J’ai déballé l’aspirateur un peu trop vite.
Et j’ai jeté le bébé le filtre avec l’eau du bain les papiers d’emballage.

« Ah ben il va beaucoup moins bien marcher maintenant », a persiflé Papa Tortue.

La. Grosse. Boulette.

 

 

 

Mais ne nous laissons pas abattre.

Car à ce moment-là, heureusement ou pas, un magasin Darty vient d’ouvrir à Nouméa. Mais ils sont encore dans les cartons, comme nous. Et donc, forcément dans les choux, mais pire que nous.

A force d’être harcelés contactés avec insistance, ils nous envoient par mail un devis pour un filtre d’aspirateur sans sac.

Délai : 4 à 5 semaines. Normal, c’est loin.
Prix : 98 euros. Pardon, queuuoââ ?

Plus cher que l’aspirateur, donc.

Et là, vous connaissez mon avis. C’est comme pour les yaourts, ce n’est pas (seulement) une question de prix, mais aussi une question de principe.
Le coût du transport, d’accord. Les taxes, okay. La marge du franchisé, hum, passons. Mais proposer cette vulgaire pièce de rechange quatre à cinq fois plus cher qu’en France ou ailleurs en Europe, merci, mais non merci.

Sauf que cette fois, ce n’est pas Internet qui va nous sauver, puisque ces filtres-là personne ne daigne en livrer chez nous. Non, même pas Amazon.

 

Joker : le coup de fil à un ami

Pendant ce temps, l’appartement est toujours aussi cracra peu nettoyé. Nono, notre fidèle aspirateur-robot qui lui est ressorti indemne du déménagement, fait ce qu’il peut. Mais il tourne de plus en plus souvent en rond sur lui-même, signe de burn-out imminent.
Par bonheur, Bébé Tortue mange les miettes qu’il trouve par terre. Ça aide, mais ça ne suffit pas.

Il est grand temps d’utiliser notre dernier joker (et c’est notre dernier mot,  Jean-Pierre) : le coup de fil à un ami en Frônce.

L’idée étant de charger une personne de confiance* (et qui ne nous enverra pas promener), vivant dans une ville bien achalandée, de commander pour nous puis de nous envoyer ce fichu filtre. Et aussi, pendant qu’on y est, un transformateur pour recharger notre petit troisième, un aspirateur balai qui lui était déjà HS avant de partir (oui nous sommes des losers de l’aspirateur).

Pour l’instant, laissons donc notre héros personne de confiance se dépatouiller avec le SAV de Darty. Il ne sait pas encore qu’une autre épreuve épique l’attend : deux formulaires avec des tas de lignes à remplir et à coller sur le colis pour nos amis des douanes. Qui se fichent bien de ruiner l’effet de surprise du destinataire, puisque tout doit être détaillé, même le prix :

 

FullSizeRender

Bonjour la discrétion !

 

Comme c’est un « cadeau » d’une valeur inférieure à 250 euros (heureusement, hein), nous n’aurons pas de taxes à payer. (En revanche, un cadeau de valeur ou un colis provenant de sites marchands est soumis à la taxation, selon la réglementation douanière en vigueur).

Parfait. Il n’y a plus qu’à attendre …

Mais presque trois semaines, c’est quand même un peu long. Soit mon filtre d’aspirateur a décidé de s’arrêter en route pour visiter une autre île du Pacifique, soit il est perdu pour toujours.

 

 

Ni l’un ni l’autre, mauvaise langue.

Grâce au numéro de suivi, le site internet de l’OPT nous apprend que justement le facteur, pardon, l’agent rouleur préposé à la distribution (c’est comme ça que s’appelle ce métier ici) est passé hier à 13h mais il n’y avait personne, quel dommage. Alors qu’en fait j’étais là, moi. Et qu’il a laissé un avis de passage nous permettant de retirer le colis en agence (non, il a rien laissé).

Au téléphone, la dame de l’OPT m’explique que c’est normal. Soit il va revenir une autre fois (toujours sans sonner, donc), soit je vais recevoir l’avis de passage dans les cinq jours suivants le jour où je n’étais pas là (mais puisque je vous dis que j’étais là !).  Et si dans cinq jours je n’ai rien reçu, je peux venir chercher le colis SANS l’avis de passage. Mais pas avant.

Bien.

En allant sortir la poubelle (oui j’ai une vie palpitante), je tombe sur le facteur l’agent rouleur préposé à la distribution du jour qui tient un Colissimo entre ses mains.

Dans mes bras, mon ami ! (Attends, je pose d’abord la poubelle)
Sauf que le colis n’est pas au nom de Papa Tortue comme espéré, mais de Mme Muche. Que je ne suis pas.

Mais l’agent rouleur me propose gentiment de se renseigner et de me rappeler. Comme il n’a rien pour noter mon numéro, ni mon nom, je sais déjà qu’il ne rappellera pas.

Papa Tortue, ce défaitiste, trouve que ça sent le roussi pour l’aspirateur.

 

Alors essayons autre chose …

 

opt_opt

 

Le lendemain, je décide courageusement (car nous sommes le 1er avril) de tenter ma chance directement au guichet. Trois mois et onze jours sans aspirateur, ça commence à me porter sur les nerfs.

Hélas, la dame est bien embêtée, elle n’arrive pas à localiser mon paquet. Le temps qu’elle le cherche dans ses gros classeurs, Bébé Tortue a lustré tout le sol de l’agence avec son polo blanc, et le ticket n°145 est reparti depuis longtemps.

Et puis elle finit par le trouver. Il était bien là, c’est juste qu’il n’avait « pas encore été traité »

L’avis de passage, lui, est arrivé deux jours après, il suffisait d’attendre …

 

Morale de l’histoire :

il faut  ARRETER de vouloir aller plus vite que la musique (locale), Maman Tortue !

(et aussi arrêter de jeter des choses utiles, hein …)

 

 

colis2_opt

Ta-daaaaah !

 

 

*  Merci à Romain, la personne de confiance qui a permis le retour de la propreté chez les Tortue.

  • Mamandine
    5 avril 2016 at 22 h 30 min

    Côté petite sirène ou Kinder ?? (Brune enfin rousse à l’extérieur et blonde à l’intérieur… Drôle de Kinder ???) c’est de famille ?.

    Quelle histoire pour un pauv aspi j’espère que maintenant que toute les pièces sont rassemblés il vas pas tomber en panne…

    C’est bon à savoir si on a envie de vous envoyer quelque chose il faut prévoir la demie journée à la poste et pas oublier d’envoyer un mail pour dire qu’une surprise arrive.
    Enfin niveau surprise…
    Les joies des douanes ??. Bon maintenant que çe filtre est arrivé maman tortue a du boulot…
    Bises

    • Maman Tortue
      6 avril 2016 at 15 h 43 min

      Il a pas chômé le pauvre aspi ! Il marche bien même si il manque encore un petit couvercle mais celui-là c’est sur je l’ai pas jeté. Il faut que je regarde dans la caisse à Lego si quelqu’un ne me l’a pas piqué …

      Je crois hélas que ça va être chaud pour m’envoyer du fromage 🙁

  • D'Wettelsemer Schildkrott
    6 avril 2016 at 6 h 10 min

    J’ai fait la lecture à mon aide ménagère préférée aussi appelé Fé (sans e) du logis, avec les intonations s’il vous plait ! Quelle vie palpitante et tout ça pour ce fichu « ménache » ! Bon ça finit bien, enfin fini, c’est pas fini, ça recommence encore et encore…
    Bon pour le colis, j’ai déjà expérimenté la liasse de papiers… Mouais ! Mieux vaut ne pas envoyer de choses compromettantes hein !

    • Maman Tortue
      6 avril 2016 at 15 h 48 min

      Quand quelque chose qui pourrait être simple devient tout d’un coup trèèèès compliqué. Surtout quand on pense comme en France alors qu’ici il y a des choses qui ne marchent pas du tout du tout pareil. Ton colis il était sympa, il attendait sagement dans la boîte aux lettres, lui …

  • D'Wettelsemer Schildkrott
    6 avril 2016 at 16 h 43 min

    Oui, mais il était XS ;-(