Instagram de Maman Tortue

Retrouvez-nous sur Instagram !

0
Déménagement et cie

Vis ma vie assis par terre

6 janvier 2016

Oui, il y a des bières. On se console comme on peut.

 

 

On nous avait bien prévenus qu’il y aurait deux mois de délai au minimum pour récupérer nos meubles et nos affaires, entre le voyage en bateau et les formalités de dédouanement.

Et là, vous vous dites sans doute comme nous on s’était dit : « Nan, mais ça va un peu de camping c’est pas grave, en plus ça va passer vite. »

Mouais. Quand même.

Nous avons emménagé dans notre appartement le 21 décembre avec, dans nos 9 valises, pas grand chose finalement : un matelas gonflable pour nous, un autre pour Bébé Tortue, quelques vêtements, pas mal de jouets et une casserole.

Une poêle aussi, mais trimballée pour rien vu quelle n’est pas prévue pour une plaque à induction. #Fail

Nous avons acheté deux-trois bricoles sur place (une poêle, donc), en résistant à la tentation de trop s’équiper pour ne pas se retrouver avec trois télés, deux machines à laver, deux cafetières et trop de vaisselle une fois nos cartons arrivés.

Disons que … C’est chaud.
Au début, surtout, s’asseoir nulle part c’est chaud.

A Noël, ça allait déjà un peu mieux, on nous avait livré un canapé.

Le reste, on fait avec, ou plutôt sans.

Mais ce qui est vraiment difficile, c’est le matelas gonflable en usage quotidien. Papa Tortue, qui est tout fourbu de dormir par terre sur un machin qui couine, rebondit et se dégonfle (le matelas, pas sa tendre moitié, merci) ne rêve que d’un vrai lit. Enfin, quand il dort.

Bébé Tortue, lui, a eu un lit parapluie parce qu’il avait un peu trop tendance à rouler par terre et finir la nuit sur le parquet. Nous, nous attendons avec impatience que le porte-container ANL Kurango débarque enfin avec notre vrai matelas, mais il n’est pas pressé.

 

Aux dernières nouvelles, il voguait tranquille en Jamaïque.

 

 

 

 

Mais où sont les affaires de la Famille Tortue ?


Suivre leur parcours ici !